• début d'histoire par fanne (sans titre pour le moment)

    Par Fanne

    Début d'un texte (A vous de le continuez chers petits pandas!)


    Mardi 26 septembre               Début de mon journal
    Bon, pour commencer il faut que je vous dise un truc; l'école ce n’est pas mon truc. Déjà en maternelle je faisais n'importe quoi; m'amusant à casser toutes les mines des crayons et à déchirer les feuilles. En primaire; impossible de m'intéresser ou de rester tranquillement assise sur ma chaise bancale; je me cachais dans une des armoires  ou coloriais ma table de toutes les couleurs. Au collège je n'ai pas échappé aux batailles de stylos ni aux multiples heures de colles. Je ne sais même pas comment j'ai réussis à entrer au lycée ni comment mes parents arrivent à me persuader tous les matins de m'y rendre! On m’a enseignée une méthode très efficaces (écoutes-moi bien petit scarabée!): sécher! Ok vous vous attendiez à autre chose, mais bon, c'est la seule qui marche. Bien sûr que ce n'est pas bien et gnagnagna! Mais je fais cela pour le bien de tous; grâce à mon actions je ne serais pas tenter de dire ce que je pense à mes professeurs ni de rabaisser leurs cours et par la suite empêcher MALHEUREUSEMENT les autres élèves de se concentrer! Et comme cela les chers adultes ne connaîtront jamais mon esprit rebelle et ne passeront pas leurs soirée à essayer de comprendre mes paroles qui leurs paraîtraient justement incompréhensible; ils ne me connaitront pas tout simplement!
     Je leurs est tout de même fait  l'honneur de ma présence le jour de la rentrée.
    Voilà pourquoi aujourd'hui je me trouve sur le toit à écrire dans mon journal; pas que cela soit dans mes habitudes d'écrire dans un carnet, même cela est contre certains de mes principes, mais bon  je fais surtout cela pour mes parents. Je m'explique; à-ce-qu'il-paraît tenir un journal me permettrai de contrôler mes émotions, allias mon agressivité. Mais c'est totalement faux! Je ne suis point du tout agressive, c'est seulement ce que dise les personnes impossibles de raisonner correctement ou d'avouer à mes parents qu'ils ne comprennent seulement rien. Bon j'avoue je ne leurs facilite pas la tâche, normalement je n'en aurais pas besoin donc


    Mirage entendit un bruit tandis qu'elle était agenouillée. Elle rangea son carnet et se cacha derrière l'entrée. La porte s'entrouvrit et la jeune fille jeta un coup d'œil...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :